Limit·s

Nina écrit au sol pour délimiter l'espace

Limit·s

Conception

Nina Maghsoodloo

Performance 

Nina Maghsoodlo

Chorégraphie

Sabine Blanc – de Carpentier

Scénographie
Kapitolina Tcvetkova

Composition

Sébastien Béranger

 

durée : 50mn

 

Comment, par qui, par quoi sont imposées les limites ? Nos limites. Par nos traditions, nos sociétés ou par nous-même ? Jusqu’où l’individu peut-il sortir des cadres dans lesquels il se construit ? À quel point les carcans (auto)imposés peuvent-ils affecter la recherche d’identité ? Comment imaginer se déployer au-delà des règles imposées ?
Limit·s ou illimité…

Note d'intention

Pour aborder ces multiples questions, notre projet se construit sur l’ouverture formelle et la transdisciplinarité. Juxtaposant l’écriture instrumentale à la composition d’objets sonores, l’usage de l’électronique à l’immédiateté de la performance, Limit·s intègre le travail de la parole aux pratiques corporelles, à la scénographie. L’écriture visuelle de la lumière, des costumes, des décors et de la vidéo forment un espace d’expression où le geste musical vient se déployer.

Limit·s se veut polymorphe. Afin d’envisager la notion de seuil, de frontière, le spectacle prend des formes diverses pouvant faire appel à de nombreuses références musicales, scénographiques et visuelles ; mais aussi aux notions d’autocensure, de contraintes physiques, psychologiques ou sociologiques.

Limit·s doit se construire à partir de l’expérimentation. A travers des résidences de recherche, les trois artistes Nina Maghsoodloo, Sébastien Béranger et Kapitolina Tcvetkova se réuniront pour travailler sous forme de workshops. Chaque artiste entend et ressent cette notion de limite à travers son expérience professionnelle, mais aussi sa vision, son bagage personnel et son propre vécu.

Limit·s trouvera sa forme dans le croisement des regards, des échanges et des coopérations, mais aussi dans la confrontation des expériences et la mise en miroir des singularités de chacun. Le recours aux nouvelles technologies et le développement d’outils multimédias en temps-réel permettra de créer un instrument augmenté – un métapiano – afin de repousser les frontières (les limites) normalement imposées à l’interprète, au compositeur et à la scénographe. Ce méta instrument – polymorphe et transdisciplinaire – cherchera à dépasser les limites du concert dans toutes ses dimensions.

DOSSIER DE CRÉATION

Dossier disponible sur demande à axismodula[at]gmail.com

Partenaires

Les Anamorphoses sont soutenues par la ville de Strasbourg, la Spedidam, l’université de Strasbourg, le Wagon Souk et co- produites par la Sturm Production.