Nouvelles Incantations2
© Zoé Khan-Thibeault

Nouvelles Incantations

durée : 1h

Sarah Brabo-Durand chant
Nina Maghsoodloo piano
Rowan Hamwood flûte

Andrea Baglione mise en scène

Un appel à la lumière, aux forces telluriques, voilà ce que proposent ces Nouvelles Incantations. À travers les œuvres de Cage, Ligeti, Wajnberg, ou Messiaen, trois enchanteurs invitent le public dans un voyage à travers la magie de la musique des XXe et XXIe siècles.

Ces trois mystérieux personnages se livrent à un rituel onirique, portés par une scénographie mordorée, emplie de jeux d’ombres et de lumières. Au gré de leurs déplacements dans un temple musical représenté par cinq autels d’or et un piano, ils donnent vie à un imaginaire fantastique, entre cérémonie intime et veillée illusoire.n de la DRAC Grand-Est, de la Région Grand-Est et de la Spedidam.

The wonderful widow of eighteen springs – John Cage
Piano, voix
He mirat aquesta terra – Narcis Bonet
Piano, flûte, voix
Weöres-Dal, trois mélodies d’après Weöres – György Ligeti
Piano, voix
Invocation III – Beat Furrer
Flûte, voix
Chant de Linos – André Jolivet
Piano, flûte
L’amour de Piroutcha (Harawi) – Olivier Messiaen
Piano, voix
I keep light – Charles-David Wajnberg
Piano, flûte, voix

Note d'intention

« La musique, je crois, a pour fonction de chercher un accord sonore avec l’univers. C’est le vieux rôle magique qu’elle a depuis toujours et qui n’a pas foncièrement bougé depuis qu’on exerce dans les salles de concert. Parce qu’une musique réussie est un contact profond avec le monde. C’est une opération de magie » F-B. Mâche

A l’origine des Nouvelles Incantations, il y eut la rencontre de nos différents univers, et une envie, celle de pouvoir transmettre à un public la force que nous avons sentie dans les œuvres de ce programme. En ce sens, cette citation du compositeur, musicologue et mythologue français François-­Bernard Mâche nous a beaucoup inspirés : il y évoque ce qui pour lui est un des aspects les plus importants de la musique du XXème siècle, à savoir la résurgence du sacré, le besoin renouvelé d’une interrogation du monde et de l’Univers à travers la musique.

Voilà ce qui nous a profondément touché dans les différentes pièces de ce programme, et que chacun des compositeurs choisis a exprimé, avec des outils différents : J. Cage par une mélodie lancinante inspirée de l’hypnotique Finnegans Wake de James Joyce, G. Ligeti par le rappel aux rythme traditionnels ancrés dans la culture profonde des pays de l’est, N. Bonet par l’évocation de la force de la terre catalane, B. Furrer par l’obstination perpétuelle de son Invocation, A. Jolivet par l’appel hypnotique du musicien Linos, issu de la mythologie grecque, O. Messiaen par le cri d’amour stellaire et diaphane à Piroutcha qui rejoint enfin C.­D. Wajnberg, dont le « I keep light » est une véritable profession de foi à l’obstination de la recherche afin de par venir à la lumière.

Des outils différents, mais une démarche commune, universelle (universalité dont parle également Mâche), c’est ce qui nous a conduits au deuxième aspect de ces Incantations : la transmission pédagogique, qui nous est chère. Au delà du ressenti, la force de ce programme est de parcourir tout le XXème siècle, ainsi que le début du XXIème, en présentant une évolution des outils d’écriture musicale, aussi bien en termes d’harmonie que de techniques de jeu, le tout à travers un répertoire sensible, accessible. Voilà l’occasion de pouvoir initier un public, notamment jeune, aux musiques contemporaines, et au delà, aux réflexions amenées par les arts contemporains.

Ce projet a bénéficié du soutien de la DRAC Grand-Est, de la Région Grand-Est et de la Spedidam.

Plus d’images ici

DOSSIER DE CRÉATION

Cliquez ici pour télécharger le dossier de création du spectacle

You can also download here our file in english

O arquivo está também disponível aqui em português

DOSSIER PÉDAGOGIQUE

Cliquez ici pour télécharger le dossier pédagogique du spectacle

« Un bel « avenir » devant eux, ces cascadeurs de la musique d’aujourd’hui, ces AxisModula dont « les nouvelles incantations » sortent de l’ombre pour illuminer regard, écoute, respect et enchantement. »

Geneviève Charras, 2018
article à lire ici